TheTartuffeBay.org

« Seulement -80% ? J'attendrai les soldes. »
Un Maitre Tartuffe

CROTYpedia

Control

Jeu
Control
Par lsage Le 23/11/21 voir sur HFR ›

Allez, je vais encore embêter les admins TTB qui ne savent plus comment faire pour transférer les CR, mais revoilà un CR de ma part pour un jeu formidable: Control.
 
Absolument pas une mafia
 
Tout d'abord, merci au généreux donateur de ce jeu: Bultom, sans qui j'aurais attendu que Control: Ultimate Edition soit offert par l'EGS. Avec l'argent économisé, j'ai pu m'acheter une 3080 Ti pour profiter du jeu en 1440p TAF RTX, DLSS en mode qualité obligatoire pour ne pas descendre en dessous de 60 FPS quand il y a du moinde à l'écran. Donc pour commencer par le côté graphique avant tout le reste: c'est beau, ca brille (RTX inside) presque trop dans certains endroits, c'est optimisé même avec mon hardware bottlenecké par mon CPU, et ca aide beaucoup à faire entrer dans l'ambiance et le lore du jeu.
 
https://cdn.mos.cms.futurecdn.net/55QKN728aJaEaHL5WqimXV-970-80.jpg.webp
 
Absolument pas Alan Wake
 
C'est donc un jeu de Remedy que je vous présente aujourd'hui, sorti en 2019 en exclu sur l'EGS et sur PS4 au début. Ils sont connus entre autres pour les jeux Max Payne et Alan Wake. Le lore du jeu Control est d'ailleurs proche du lore d'Alan Wake et Remedy avait déjà communiqué sur ce fait. Perso, Alan Wake m'a gonflé rapidement et j'ai préféré mater un let's play sur youtube que de jouer moi-même. Mais pas Control: quelque chose de différent se passe ici, et la magie a opéré sur moi.
 
IGN est du même avis et a donné le "Game of the year award" a ce jeu, tellement ce TPS leur a plu. Et encore plein d'autres prix qu'il serait trop long de citer ici. Allez voir sur Wikipedia si ca vous intéresse.
 
 [:laureka]  
 
Absolument pas Laura Branigan
 
Alors non, ce n'est pas un jeu de karaoké mais bien un TPS dans lequel on entre la peau de Jesse Faden, une jeune femme a la recherche de son frère disparu, peut-etre enlevé par le Federal Bureau of Control, d'où le nom du jeu. On débarque donc dans le bureau du FBC et au début on ne rencontre pas grand monde, à par un concierge scandinave. Ce qu'en dit Jesse, on va le savoir tout le long du jeu, car elle semble se parler à elle-même assez souvent... et donc à nous!
 
L'ambiance, un des points forts du jeu, est oppressante dans ce grand batiment sans fenêtres, dans lequel des événements bizarres se produisent. On va rencontrer des ennemis qui apparaissent sans prévenir, plus ou moins forts, et on va donc monter son skill au fur et à mesure. En plus d'un pistolet multiforme, on va donc acquérir au fur et à mesure différents pouvoirs télékinésiques qui vont rendre les combats de plus en plus dynamiques, voire aériens.
 
https://assets2.rockpapershotgun.com/control1.jpg/BROK/resize/1920x1920%3E/format/jpg/quality/80/control1.jpg
 
Comme les ennemis peuvent popper un peu partout (vraiment bien ce paranormal pour justifier des ce comportement énervant pour les joueurs), il faut toujours être sur ses gardes et prévoir quelques scare-jumps au passage, sans en abuser.
 
Absolument pas peur du backtracking
 
La trame principale du jeu va nous faire découvrir les parties principales du batiment mais l'exploration est aussi encouragée pour découvrir des power ups ou d'autres objets qui vont nous apporter des pouvoirs supplémentaires. On a aussi des missions annexes données par différents PNJ et généralement on reconnait bien vite si on a le niveau ou pas pour la mission.
 
Et donc ca veut dire pas mal de back-tracking (retour dans des endroits déjà visités / nettoyés) avec de nouvelles vagues d'ennemis qui re-poppent. Perso, ca m'a embêté assez souvent et c'est une de mes rares critiques au jeu. J'ai pris certaines de ces quêtes comme du remplissage facultatif. Dommage, car je n'ai pas eu envie de 100%-iser le jeu. Tous ces kilomètres à pied, ca use les souliers, même en RTX.
 
https://www.turn-on.de/media/cache/resolve/article_images_fullsize/media/cms/2019/09/control-raytracing-remedy.png
 
Absolument pas sourd et très skillé
 
La B. O. du jeu est plaisante et certains passages sont très bien rendus. Un passage très rock'n roll restera a jamais comme un des meilleurs moments en jeu vidéo dans ma mémoire: le rythme est rapide, tout comme le pop des ennemis. Ce sont des ennemis "standards" mais la musique ajoute un peu de stress et invite à "danser" avec les ennemis: dash, tir, cover, saut, ... Une véritable chorégraphie!
 
On a aussi des boss démesurés, des patterns à reconnaitre, des armes à choisir suivant les occasions (mais pas forcé comme dans Doom Eternal par exemple), des sacs à PV qui redonnent de la vie aussi, ...
 
Bref, on ne peut pas faire n'importe quoi mais ce n'est pas punitif comme un Dark Soul. On se sent puissant et c'est extrêmement plaisant!
 
https://cdn.vox-cdn.com/thumbor/ElDh83U4Md7kU6BEvQBZAJ5qTsM=/0x0:3840x2160/920x613/filters:focal(1613x773:2227x1387):format(webp)/cdn.vox-cdn.com/uploads/chorus_image/image/65912411/Control_Screenshot_12.0.png
 
Une seule critique sur le son: les doublages. Il y a un travail énorme sur les animations faciales des personnages durant les cut-scenes, mais optimisé pour l'anglais. J'ai fait le jeu en allemand mais les retours sur le francais sont les même: jouez en V. O. sinon vous aurez l'impression de suivre de vieux films mal synchronisés.
 
Absolument pas aveugle non plus
 
Sans en remettre une couche sur la beauté du jeu et des rayons tracés, le jeu est très beau, surtout si on apprécie le look rétro avec les ordinateurs à gros écrans à tubes et les lecteurs de disquettes.
 
https://i.imgur.com/fWBRack.jpeg
 
On va passer dans différentes salles de contrôle avec cette impression de revenir dans une réalité bloquée à l'époque de l'accident de Tchernobyl...
 
https://game2gether.de/wp-content/uploads/2019/09/Control-RTX-OFF-ON-game2gether-26.png
 
Et puis il y a pas mal de choses à lire, un peu partout: des rapports sur des événements passés, des compte-rendus de missions du bureau de Control, des mémos entre les employés... Lire tout ca va nous donner quelques indices sur les missions, mais surtout aider à construire un environnement "plausible" alors que tout se passe dans le surnaturel. Ca apporte énormément de profondeur au lore, même si au début la quantité de documents peut faire peur.
 
https://assets2.rockpapershotgun.com/control-015-rtx-off.jpg/BROK/resize/1920x1920%3E/format/jpg/quality/80/control-015-rtx-off.jpg
 
On va aussi trouver des vidéo-projecteurs ou des TVs qui vont nous présenter des aspects de la vie des savants du FBC ou alors une mystérieuse série avec des poupées horrifiques.
 
https://www.playstationlifestyle.net/assets/uploads/2020/01/threshold-kids.jpg
 
Absolument pas passer à côté
 
Ce n'est pas un jeu à la mode: pas de battle royale, pas d'open world. Mais on ne s'ennuie pas, on a différents ennemis qui demandent des stratégies différentes et il faut aussi utiliser l'environnement à son avantage. Tout le jeu se passe dans un batiment énorme avec différents niveaux labyrinthiques mais ce n'est pas un TPS-couloir d'il y a 20 ans non plus: on a une liberté de mouvement certes limitée par notre puissance, mais présente.
 
Je le conseille donc à tout le monde, surtout offert par Bultom l'EGS, même à ceux qui ont lâché Alan Wake en cours de jeu. Et encore plus à ceux qui ont craqué pour une carte graphique avec RTX (non, je ne suis pas sponsorisé par Nvidia, hélas).
 
Je le conseille aussi si on aime tout ce qui est surnaturel, paranormal voire à la limite de l'horreur!
 
Bref, un vent de fraicheur dans ce monde vidéo-ludique de remakes et autres remasters.  :jap:

Jeu
Control
Par lsage Le 23/11/21 voir sur HFR ›